Lavement intestinal : la méthode pour bien s'y prendre.

Tout savoir sur le lavement intestinal 

On dit que l’intestin est notre deuxième cerveau, et pour cause, c’est l’organe dont il faut prendre soin pour être en bonne santé. Et si on pouvait assurer son bon fonctionnement avec le lavement intestinal ? 

Zoom sur le lavement du côlon (ou gros intestin), une pratique santé encore méconnue qui permet de faire des miracles en nettoyant nos intestins !

Pourquoi faire un lavement intestinal ?

Comme la plupart des gestes santé à adopter, le lavement intestinal est une pratique ancestrale qu’on utilise pour nettoyer le côlon de ses déchets indésirables. Concrètement, il s’agit d’introduire de l’eau dans le gros intestin via le rectum, et ce, sans exercer de pression trop forte.

Le liquide stimule l’envie d’aller à la selle et permet l’élimination des déchets rapidement et efficacement. Et pour optimiser ce nettoyage intestinal, on vient exercer un massage abdominal afin de décoller les matières fécales des replis de la paroi intestinale.

Mais alors, on a des déchets dans les intestins même avec un bon transit ? Oui, on abrite tous des résidus dans les parois du côlon, c’est ce qu’on appelle la plaque mucoïde.  

Concrètement, cette plaque est une matière collante contenant les restes d’aliments digérés ou non digérés, du mucus et de la matière fécale non éliminée lors de la défécation. Selon le terrain physiologique, elle peut faire plusieurs kilos et être plus ou moins nocive pour la santé. 

Ces débris de la digestion troublent le microbiote, ce qui met un frein à la vitalité et cause des dérèglements dans le corps. Fatigue, allergies, maladies, stress et autres troubles de la santé finissent par survenir à cause de cette dysbiose. 

Nettoyer les intestins permet de purifier l’organisme sans passer par l’utilisation de produits chimiques et en respectant le procédé naturel d’élimination du corps. Et si ça ne suffisait pas, c’est aussi une technique aux nombreux bienfaits ! 

Les effets bénéfiques du lavement intestinal sur notre santé

Nettoyer vos intestins pour purifier votre organisme avec le lavement intestinal : une technique aux nombreux bienfaits ! 

Parce que les facteurs qui dégradent la flore intestinale ne cessent d’augmenter, évacuer les toxines est une solution efficace pour retrouver la vitalité et la santé. Couplé à une bonne hygiène de vie et à une alimentation à base d’aliments riches en nutriments, le lavement intestinal a tout pour plaire.

Accompagner le corps dans le processus d’élimination et de détoxification est idéal pour se purifier de l’intérieur, se régénérer et se débarrasser de ce qui nous empoisonne. À la manière d’une purge, le mucus et les toxines sont emportés par l’eau évacuée aux toilettes, un véritable soulagement.

Et en plus, on adore son effet immédiat avec la défécation qui survient juste après avoir introduit l’eau dans le côlon. On pourrait le comparer à l’effet d’un laxatif qui offre un gros nettoyage de fond. 

Si prendre soin de son système digestif commence par le régime alimentaire, améliorer sa santé grâce aux lavements intestinaux est possible, et on vous en parle avec 4 effets bénéfiques que vous allez adorer ! 

  1. Soulager les intestins 

Constipation, ballonnements, flatulences, paresse intestinale ou diarrhée, les troubles du transit sont toujours désagréables et souvent incommodants. Quand on a du mal à aller à la selle, le nettoyage intestinal permet d’évacuer la matière fécale ainsi que tout ce qui est contenu dans le côlon. 

Bien sûr, on ne pratique pas le lavement au quotidien pour aller aux toilettes, mais on le préfère aux laxatifs composés de produits qu’on n’a pas vraiment envie de consommer. Rapide, facile et accessible à tous, nettoyer son côlon fait partie des gestes santé à connaître, à utiliser lorsque c’est nécessaire et pour détoxifier l’organisme. 

Constipation, ballonnements, flatulences, paresse intestinale ou diarrhée, les troubles du transit ? essayez le lavement intestinal.

2. Retrouver de l’énergie physique et mentale 

Quand la fatigue physique et mentale s’installe, c’est l’inconfort général qui nous rend visite, un état désagréable dont on se passerait bien. Heureusement, les pratiques naturelles comme le lavement intestinal permettent de chasser les coups de mou ainsi que le brouillard mental pour retrouver un état de bien-être plus agréable à vivre. 

Eh oui, si l’irrigation du côlon a de nombreux bienfaits sur le corps physique, elle a aussi un impact positif sur le système nerveux. On vous l’a dit, le cerveau et le microbiote intestinal sont intimement liés, l’état de légèreté qu’ils nous fait ressentir en témoigne bien. 

Des neurotransmetteurs, comme la dopamine ou la sérotonine, sont fabriqués directement depuis le côlon, vous comprenez pourquoi ce que vous mettez dans votre assiette influence directement votre système nerveux. 

Pratiquer les lavements pour retrouver la forme fait de nombreux adeptes, il suffit d’essayer pour le comprendre, et on peut vous dire que ça fait vraiment du bien ! 

3. Renforcer le système immunitaire 

On recommande l’irrigation du côlon pour traiter les maux du corps, mais c’est aussi un excellent outil de santé à utiliser en prévention pour éviter de développer des troubles de santé. 

Et pour cause, on trouve des cellules immunitaires dans l’intestin, c’est pourquoi le nettoyer et lui offrir de bons probiotiques, au travers de l’alimentation, est capital pour être en bonne santé sur le long terme. 

Des intestins nettoyés permettent d’éviter les inflammations responsables de nombreuses maladies, un atout de taille pour préserver la santé et prévenir plutôt que guérir. Détoxifier pour renforcer le système immunitaire se fait en consommant certains aliments ou en jeûnant, et c’est aussi possible en allant aux toilettes !

4. Améliorer sa santé 

Si vous êtes sur notre blog, c’est parce que vous voulez entretenir ou développer une hygiène de vie saine, et ça tombe bien, car c’est l’un des bienfaits de l’irrigation. Comme la flore intestinale est purifiée, l’assimilation des nutriments par le corps est optimisée, le transit est régulé. C’est tout le corps qui peut mieux fonctionner. 

Quand on soigne les intestins, on permet aussi aux autres organes éliminatoires de mieux travailler. Et c’est l’organisme entier qui en profite au quotidien. On utilise d’abord les lavements pour vider et décrasser le côlon, puis après pour entretenir le bon état intestinal. 

Pour le dire simplement, cet acte procure une véritable sensation de légèreté et un regain de vitalité immédiat : exactement ce qu’on vous propose pendant nos séjours Jeûne, Détox & Randonnée

Comment faire un lavement intestinal à la maison ?

Si l’irrigation du côlon se pratique en cabinet avec un professionnel, vous avez aussi la possibilité de profiter des bienfaits du lavement intestinal depuis chez vous. Sans effets secondaires dangereux, accessible à tous et agréable, le lavement intestinal peut s’intégrer dans votre routine santé ! 

Avant de vous lancer : détendez-vous, respirez et préparez un coin au calme dans un lieu où vous ne serez pas dérangé. Pas trop loin des toilettes…
On évite les distractions extérieures, on coupe le téléphone et on se prépare une installation confortable au chaud. 

Vous êtes bien installé ? On y va en douceur avec 3 étapes. 

  1. Faites chauffer 2 litres d’eau à la température du corps 
  2. Remplissez votre poche de lavement ou bock de lavement 
  3. Allongez-vous et insérer délicatement l’embout dans votre anus 

Une fois que l’eau arrive dans le rectum avant de poursuivre son chemin vers le côlon, vous pouvez ressentir quelques sensations plus ou moins désagréables, surtout la première fois. 

On ressent généralement des spasmes, comme une envie d’aller aux toilettes en courant, l’impression qu’on va avoir le réflexe de se vider sans pouvoir se retenir. Rassurez-vous. C’est juste une impression, vous pouvez tenir sans tout évacuer soudainement ! 

L’objectif ? Maintenir l’eau à l’intérieur de l’intestin au moins quelques minutes, avant de rejoindre la selle pour une évacuation. Prenez le temps de respirer et de masser la zone abdominale en douceur pour aider le corps, cela permet aussi de vous détendre. 

Pour une première expérience, vous pouvez utiliser seulement 1 litre d’eau et y aller plus doucement. Le but n’est pas de stresser l’organisme mais de l’aider à se relâcher. Pensez surtout à prendre de grandes inspirations, un peu comme on le conseille pendant les contractions dues à l’acouchement.

Et pour aller plus loin dans la démarche et régler des problématiques précises, vous pouvez ajouter du café vert, de l’argile et d’autres ingrédients naturels dans l’eau. Demandez conseil à votre médecin, votre naturopathe ou un professionnel du corps médical avant de vous lancer. 

Comme on a déjà expérimenté le lavement, on partage avec vous quelques conseils : 

  • Utilisez de préférence une eau filtrée 
  • Stérilisez la canule à chaque utilisation
  • Lubrifiez l’embout de la canule avec une huile végétale ou de la vaseline
  • Disposez un support pour surélever vos pieds et être dans une position physiologique pour évacuer le lavement 

Quelle position pendant le lavement intestinal ?

Allongez-vous ! Eh oui, pour que l’eau puisse remonter du rectum jusqu’en haut du gros intestin, la meilleure position est celle allongée. Commencez par vous mettre sur le côté droit jusqu’à un tiers du volume d’eau. Puis mettez-vous sur le dos et massez votre ventre dans le sens des aiguilles d’une montre afin d’aider l’eau à remonter. 

C’est quand la poche de lavement est vide que vous pouvez masser dans l’autre sens et insister sur les zones où vous sentez comme un bouchon. Utilisez un peu d’huile pour fluidifier le geste, respirez et rejoignez les toilettes quand le besoin s’en fait ressentir.

Quel matériel utiliser pour laver le côlon ?

Munissez- vous d’un bock à lavement ou d’une poche de lavement qu’on trouve en pharmacie ou en ligne sur une boutique de santé naturelle. Attention, la poire à lavement ne suffit pas, on l’utilise uniquement pour faire un lavement anal, l’eau ne remonte pas assez pour parcourir l’intestin.  

Certains modèles contiennent plusieurs embouts. Optez de préférence pour l’un d’eux, ce sera l’occasion de trouver celui qui vous convient le mieux et même d’être plusieurs à utiliser la poche. 

Quand faire un lavement ?

Quand vous en ressentez le besoin, sans non plus l’utiliser quotidiennement ou trop fréquemment pour aller aux toilettes. Même si c’est une méthode naturelle, elle ne doit pas remplacer le transit. 

Chez JDR, on recommande un lavement intestinal avant le jeûne pour accompagner la détoxification, après le jeûne pour évacuer encore mieux les déchets, et même pendant pour les pratiquants aguerris. 

C’est aussi l’idéal lors d’une constipation qui dure. ça permet à l’organisme de se libérer pour mieux se régénérer. Et c’est encore plus efficace qu’un laxatif chimique. 

De manière générale, préférez pratiquer le lavement intestinal le matin à jeun. C’est toujours plus agréable et cela permet d’éviter d’agir pendant le processus de digestion.
La meilleure façon de savoir quand se purger reste d’apprendre à écouter son corps, il sait ce qui est bon pour nous.

Les contre-indications aux lavements intestinaux

Femmes enceintes, n’essayez pas le lavement intestinal. Ce n’est pas le moment de nettoyer votre corps, occupez-vous de bébé en priorité. De la même manière, on ne recommande pas l’acte sur un enfant sans accompagnement médical. 

Et pour les personnes atteintes de pathologies lourdes, d’un cancer du côlon ou récemment sorties d’une opération chirurgicale, on déconseille vivement l’irrigation à la maison sans avis médical préalable. 

Même si la pratique est sans danger, consultez toujours un professionnel de santé si vous avez le moindre doute, une question ou une appréhension quelconque. 

Racontez- nous votre expérience avec le lavement intestinal en commentaire. On a hâte de découvrir vos impressions ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités JDR

Soyez les premiers informés des nouveaux séjours et des actualités Jeûne & Détox